Stages en Entreprises

Présentation

Le stage est un élément fondamental du cursus au sein de l’’IPP. Ainsi il est prévu dès la première année que l’étudiant fasse un stage lui permettant de développer ses capacités d’intégration professionnelle et de mettre en pratique ses acquis. IPP met l’accent sur ce temps de formation riche en termes d’évaluation réelle des connaissances et d’une ouverture d’esprit sur le monde professionnel. La collaboration entre le maître de stage, professionnel et le tuteur-enseignant ou membre de l’administration, permet un suivi régulier et pointu des stagiaires. Le stage est prévu après chaque dernier semestre de l’année académique. Au moins trois stages sont prévus pendant les 03 années de formation.

Premier cycle : Stage de formation pratique

Il se situe entre la seconde et la troisième année, éventuellement à la fin de la troisième année du cycle licence et est nécessaire à l’obtention du diplôme d’étude en architecture ou de Génie conférant le grade de licence.

Objectif Pédagogique :

Permettre aux étudiants de prendre la mesure des réalités de l’exercice du métier et de faire des choix quant à leur avenir. Pour être complète, une telle expérience doit faire l’objet d’un témoignage écrit qui servira de référence.
Le stage peut s’accomplir sur une durée de 4 semaines à un mois. Le stage peut s’effectuer dans l’ensemble des structures privées ou publiques traitant de l’architecture, de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire, des travaux publics etc

Premier cycle : Stage Ouvrier à l’issue de la première année

Le second semestre de la première année débute par un stage ouvrier qui plonge pour la première fois les étudiants dans le milieu professionnel (découverte) et leur permet une fixation des premiers acquis théoriques.

Objectifs pédagogiques :

Ce stage poursuit les objectifs suivants :

  • Vérification sur le terrain les notions théoriques et méthodologiques acquises,
  • L’observation et l’analyse de la réalité de l’organisation,
  • Développement des compétences techniques, les rapports humains.

Le rapport de stage

L’étudiant doit procéder à une analyse de son expérience par rapport aux savoirs acquis. Le rapport doit contenir :

  • La description succincte de la structure de l’entreprise : dimensions techniques, administratives, commerciales, humaines. Cette description peut se traduire par un organigramme où seront repérées les fonctions et les missions de chacun dans l’organisation générale de l’entreprise.
  • La description des tâches remplies par l’entreprise que ce soit sur le plan technique, administratif ou sur le chantier. Il est souhaitable de demander à observer toutes ces tâches (et/ou à y participer).
  • L’analyse de ce qui a été perçu des relations entre l’entreprise (dirigeant, encadrement et ouvriers), le maître d’œuvre (architecte, bureau d’études techniques) et le maître d’ouvrage, lors, par exemple, des réunions de chantier. Cette analyse pourra porter en particulier sur le contexte socio-économique (la commande, les aspects financiers), l’organisation du chantier dans le temps, les contraintes diverses vécues par l’entreprise, etc.
  • Le rapport doit se limiter à dix pages au format A4. Les illustrations sont indispensables (croquis personnels, des reproductions de documentation standard, des photographies etc.). Une qualité de présentation particulière est exigée (mise en page, composition). La cohérence du propos et naturellement l’orthographe sont indispensables. Un rapport qui ne présenterait pas ce minimum d’exigence ne sera pas corrigé.

Validation

La note du stage est la moyenne entre :

  • la note attribuée au stagiaire par son maitre de stage ;
  • la note de son rapport de stage qui est corrigée par le professeur de techniques de communication ;
  •  la note de la présentation en public de ce même rapport de stage.

La fiche de notation du stage met l’accent sur l’assiduité de l’étudiant et son degré d’implication dans les tâches qui lui sont confiées. Est également apprécié l’intérêt manifeste du stagiaire pour le domaine d’activité.

Deuxième cycle master : Stage de mise en situation professionnelle

Objectifs pédagogiques :

Constituer une expérience « grandeur nature » de niveau ingénieur ou jeune chercheur qui prépare le futur diplômé à une insertion optimale dans la vie professionnelle, qu’elle se déroule ou pas dans l’organisme de premier emploi.

finaliser la formation scientifique et technique par la mise en pratique des compétences acquises, de se confronter à des problématiques actuelles proches de celles que rencontre un diplômé, d’approfondir sa connaissance et son analyse des modes de fonctionnement et d’organisation des organismes d’emploi.

Contenu :

Le rapport comprend:

1ère partie :

Une page de titre : mention de l’école, nom de l’étudiant, un titre, nom du maitre de stage, nom de l’entreprise, cycle d’études,

Un résumé précisant : l’organisme d’accueil, le nom du maitre de stage, le programme du stage tel que précisé dans la convention, l’ activité du stagiaire au sein de l’organisme,

2ième partie :

  • Structure professionnelle : présentation et analyse de l’organisme d’accueil (statut, missions, équipes, moyens, partenaires, clients, fonctionnement…),
  • Contenu du travail : description détaillée du travail réalisé pendant le stage, les tâches, les responsabilités…
  • Réflexion critique sur le travail réalisé
  • Evaluation personnelle du stage : conditions du déroulement du stage, les relations établies par le stagiaire, les principaux acquis en terme de formation professionnelle, les contributions apportées à l’organisme.

3ième partie :

Les annexes.

Stage à l’initiative de l’étudiant

En plus des périodes obligatoires de stage quel que soit le cycle d’études les étudiants ont la possibilité de prolonger une période de stage ou d’effectuer un stage supplémentaire.

Ce stage est dit “à l’initiative de l’étudiant” et fait l’objet d’une convention du même type que pour la période de stage obligatoire

X