Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

ORGANISATION DES ETUDES

ORGANISATION DES ETUDES

Découpage des parcours :

L’offre de formation est organisée en 2 semestres  pour  chaque niveau. La licence compte 6 semestres et le Master 4 semestres ; deux semestres comptant pour une année académique.

L’évaluation pour chaque module s’effectue sous forme de contrôles continus et d’examen de fin de semestre. Les contrôles peuvent prendre la forme de tests, de devoirs, de production et de présentation de projets, d’exposés, de rapports, de stages ou de tout autre moyen jugé pertinent par l’enseignant et d’un commun accord avec le responsable du programme. Les notes de contrôles continus sont valables pour les deux sessions d’examen (session normale et session de rattrapage).

Des examens de fin de semestre sont organisés à la fin de chaque semestre. Pour les étudiants n’ayant pas validé des modules, une session appelée session de rattrapage leur permet, après la session normale de l’examen du second semestre, de pouvoir subir de nouvelles épreuves d’examen. Nous précisons qu’à l’issue de la session de rattrapage, il n’est affecté à l’étudiant que les points devant lui permettre d’avoir une moyenne de 10/20 dans la matière concernée. L’objectif du rattrapage reste donc la validation de l’U.E.

La notation se fait comme suit :

  • la moyenne des notes de contrôles continus compte pour 40% de la moyenne finale ;
  • la note de l’examen semestriel compte pour 60% de la moyenne finale.

Modalités d'attribution des crédits

L’étudiant est crédité de la valeur des crédits d’une UE dès lors qu’il est déclaré après délibération obtenir au moins une moyenne arithmétique de 10/20 sur l’ensemble des éléments constitutifs de l’UE. Deux situations peuvent lui permettre d’obtenir cette moyenne et de valider l’UEsoit l’étudiant a eu 10/20 ou plus dans tous les éléments constitutifs composant l’UE (c’est la validation de droit de l’UE); soit l’étudiant a eu une note inférieure à 10/20; mais au moins supérieure ou égale à la note éliminatoire fixée par notre équipe pédagogique (07/20); dans certains éléments constitutifs mais, en faisant la moyenne arithmétique de l’ensemble des notes des éléments constitutifs composant l’UE, il obtient une note supérieure ou égale à 10/20. Dans ce cas, l’UE est validée selon le principe de compensation intra-UE.

Modalités de passage en année supérieure

La question du passage se pose aussi bien dans une année académique qu’entre deux années académiques. L’étudiant doit remplir un certain nombre de conditions pour passer d’un semestre à un autre. Il doit valider :

les UE (correspondant à 30 crédits) du premier semestre (passage de droit) ; ou 75% des UE du premier semestre correspondant à 23 crédits environs (passage conditionnel).

Pour passer de L1 à L2, l’étudiant doit :

valider les deux semestres de L1 correspondant à 60 crédits (passage de droit) ; ou valider 75% des UE de L1 qui correspondent à 45 crédits (passage conditionnel).

Pour le passage de la L2 à la L3, l’étudiant doit :

valider toutes les UE de L1 et L2 correspondant à 120 crédits (passage de droit) ; obtenir 105 crédits sur 120 (passage conditionnel). Ces mêmes pourcentages sont appliqués dans le cycle de Master.

NB : l’étudiant ne peut dépasser quatre (4) années pour décrocher le grade de licence ni trois années (3) pour le programme de Master. 

ALUMNI

IPP sur les réseaux sociaux